Back to Navigation

Le fonctionnement de l’encadrement

Le Réseau d’encadrement de la pratique (REP) reconnait que les avocats et les parajuristes peuvent avoir des besoins différents de soutien à différents moments.   

Quelle est la différence entre la formation et les conseils ?                                                                      

 
Formateur
 Conseiller
Bénévole
Des titulaires de permis qui peuvent exercer le droit ou fournir des services juridiques provenant de divers cadres de pratique, y compris des titulaires de permis qui n’exercent plus.
Des titulaires de permis qui exercent le droit ou fournissent des services juridiques provenant de divers cadres de pratique, y compris des titulaires de permis qui n’exercent plus et qui possèdent au moins cinq années d’expérience.
Délai de la mise en contact
Mise en contact avec un formateur confirmé ou mise à jour du statut si aucun formateur nest disponible dans les deux semaines de la demande.
Mise en contact avec un conseiller confirmé ou mise à jour du statut si aucun conseiller n’est disponible dans les 2 jours de la demande.
Sujet Gestion de la pratique ou développement d’habiletés.  Questions de droit de fond ou de procédure souvent dans le cadre de l’affaire d’un client. 
Préparation avancée
Les participants devraient :
  • Revoir les notes d’accueil des participants à l’encadrement 
  • Remplir et envoyer la feuille de préparation initiale au formateur 
Les participants devraient :
  • Être prêts à parler de leur problème et de la recherche menée jusque là
  • La feuille de préparation initiale peut aider à la préparation, mais il n’est pas obligatoire d’en envoyer une copie au conseiller
 
Durée globale Quatre heures au total, sur trois mois

On suggère une première rencontre de 1,5 h suivie de cinq séances de 30 minutes aux deux semaines.

Il faudra ajouter du temps pour la réflexion et pour aborder les questions émanant des séances.
Un appel de 30 minutes.

Comment le REP sert-il les professions

Le REP fournit l’infrastructure administrative permettant aux avocats et aux parajuristes de se concentrer sur le perfectionnement professionnel et sur les questions de pratique. Le REP aide avec ce qui suit :

  • Documentation des conditions des relations d’encadrement, qui comprend une renonciation et qui satisfait aux critères de gestion du risque de LAWPRO
  • Examen permanent de l’admissibilité de tous les formateurs et conseillers du REP
  • Jumelage opportun et approprié des participants avec les bénévoles, selon les disponibilités
  • Documents d’orientation, ressources sur les compétences relationnelles, la formation et autres outils pratiques pour soutenir le participant et le formateur ou conseiller à chaque étape de l’engagement
 
Vous intéressez-vous au développement de leadership et de compétences ?   
Faites une demande comme formateur 
Comme formateur, vous aiderez un avocat ou un parajuriste à développer des pratiques exemplaires et des compétences en gestion de pratique. Vous commencerez par une séance de 1,5 heure avec le participant suivie d’une série de séances de 30 minutes toutes les deux semaines, correspondant environ à un engagement de 3 mois.

 
Désirez-vous fournir un encadrement stratégique sur une question de fond ou de procédure pour aider à faire avancer une affaire ?
Faites une demande comme conseiller 
Comme conseiller, vous fournirez à un avocat ou un parajuriste jusqu’à 30 minutes de conseils sur des questions de droit de fond et de procédure concernant des dossiers de clients. Vous avez au moins cinq (5) ans de pratique et êtes capable d’évaluer rapidement des scénarios basés sur des faits, d’identifier des hypothèses et de donner des suggestions pour aller de l’avant. 

 
Tous les titulaires de permis autorisés à pratiquer le droit ou à fournir des services juridiques sont invités à faire une demande, et dans le cadre du mandat du Barreau visant à assurer l’accès à la justice et parce que le droit et la pratique du droit visent toute la population de l’Ontario, nous soutenons et encourageons les titulaires de permis racialisés, autochtones, francophones et cherchant l’équité à faire une demande.