Passer au contenu principal
Back to Navigation
Accueil Articles en vedette Gérer le stress et concilier vie personnelle et professionnelle

Gérer le stress et concilier vie personnelle et professionnelle

06 janvier 2021

L’équilibre entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle est propre à chacun et peut varier chaque jour, chaque mois et sur de longues périodes. Le bon équilibre variera au gré des changements de votre mode de vie.

En ces temps d’incertitude prolongée, beaucoup d’entre nous font face à des défis uniques et fluctuants alors que nous devons naviguer dans la nouvelle réalité de la COVID-19. Les changements incessants peuvent engendrer de la peur, du stress et de l’anxiété, mais nous pouvons tous et toutes apprendre à nous adapter et à fixer nos priorités à notre propre rythme.

Pourquoi avons-nous besoin de temps pour nous?

Si vous ne vous réservez pas des moments pour vous-même, non seulement vous manquerez d’énergie, ralentirez et serez moins productif, mais vous risquerez aussi d’amoindrir votre productivité dans tous les domaines de votre vie, tant personnelle que professionnelle, et d’exacerber votre anxiété de façon exponentielle. Plusieurs études ont montré que le fait de travailler de longues heures sur des périodes prolongées entrainait l’apparition de troubles physiques et mentaux, notamment des maladies cardiovasculaires, de l’anxiété et de la dépression1. En conséquence, la fatigue, l’absentéisme, la baisse de productivité et le taux de roulement de personnel ont tendance à augmenter. Selon Statistique Canada, le manque d’équilibre entre le travail et la vie personnelle coute à l’économie canadienne un total de 20 milliards de dollars par an en soins de santé, en perte de productivité et en absentéisme2.

Êtes-vous à risque d’épuisement?

Pour de nombreuses personnes, il est très difficile de travailler à distance. Concilier vie professionnelle et vie personnelle alors que vous travaillez principalement à la maison peut s’avérer délicat. Il est important de maintenir une routine quotidienne et de prendre des pauses quand vous en ressentez le besoin. Votre travail étant si facilement accessible, vous pouvez ressentir le besoin d’être « toujours présent » ; cependant, assurez-vous de fixer des limites et de les respecter. Résistez à la tentation de travailler au-delà des heures fixées afin de ne pas vous épuiser.

Vous risquez davantage de vous épuiser si :

  • vous vous identifiez tellement au travail que vous ne parvenez pas à trouver un équilibre raisonnable entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle ;
  • vous essayez de tout faire pour tout le monde ;
  • vous avez le sentiment de n’avoir que peu ou pas de contrôle sur votre travail ;
  • vous avez le sentiment que certains aspects de votre travail sont devenus monotones.

Prévenir l’épuisement :

Voyez comment vous pouvez changer votre situation actuelle pour raviver votre enthousiasme.

  • Discutez de vos options avec votre supérieur hiérarchique et les ressources humaines. Quelles sont les possibilités de perfectionnement professionnel dans votre entreprise? Y a-t-il un moyen d’explorer une carrière dans un autre service? Votre supérieur hiérarchique peut-il ou elle vous aider à relever de nouveaux défis ou à modifier vos attentes?
  • Qu’est-ce qui vous fait plaisir en dehors du lieu de travail? Explorer vos champs d’intérêt en suivant des cours en ligne. Prenez soin de vous, que ce soit en faisant de longues promenades, en méditant ou en lisant un livre — profitez de ce qui vous rend heureux.
  • Bénévolat. Aider les autres est un excellent moyen d’avoir une meilleure perspective sur la vie. Il existe encore des moyens d’aider les autres tout en maintenant l’éloignement physique. Donnez du sang, demandez aux voisins âgés s’ils ont besoin que vous fassiez leurs courses, et faites des dons aux banques alimentaires.
  • Faites votre liste d’épice-vie. Le fait de poursuivre des objectifs personnels, aussi insignifiants soient-ils, peut raviver votre enthousiasme et se répercuter dans tous les domaines de votre vie.
  • Recherchez du soutien. Si vous pensez que vous présentez des symptômes de mauvais équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, notamment des difficultés de concentration, de l’irritabilité, des capacités d’adaptation affaiblies, des maux de tête et des raideurs musculaires, n’ignorez pas ces signes avant-coureurs potentiels. Consultez votre médecin de famille pour écarter tout problème physique sous-jacent. Prenez contact avec vos amis, vos proches ou vos collègues de travail.

Comment se donner plus de temps libre :

  • Réveillez-vous 30 minutes avant les autres membres de votre foyer pour faire de l’exercice, méditer ou faire quelque chose qui vous plait.
  • Considérez votre temps personnel comme aussi important que le temps consacré au travail ou à la famille et à vos proches.
  • Déconnectez-vous de vos courriels, des médias sociaux, des salons de discussion, des communications liées au travail et des nouvelles stressantes, le cas échéant.
  • Apprenez à dire « oui » à vous-même et « non » aux autres.
  • Finissez-en avec la culpabilité! Rappelez-vous que le fait de prendre soin de vous-même pendant un certain temps vous permettra d’accroitre votre énergie, votre disponibilité et votre patience.
  • Ne soyez pas perfectionniste! Lorsque vous faites quelque chose qui doit être fait, mais qui n’est pas si important, arrêtez-vous lorsque c’est assez bon au lieu de rechercher la perfection.

Certaines techniques de recadrage peuvent également vous être utiles pour mieux percevoir la qualité du temps. Par exemple, temps personnel n’est pas toujours synonyme de solitude. Concilier travail et vie personnelle exige des efforts. Il est important de pratiquer régulièrement l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle afin ne pas perdre de vue ce qui est important dans votre vie à ce moment-ci. Avec une pratique continue, vous pouvez créer une feuille de route pour une vie moins stressante et vous concentrer sur ce qui compte pour vous.

Références : 

  1. Éditorial. « Another view: Worked to death ». TheRecord.com, TheRecord.com, 2 nov. 2015, www.therecord.com/opinion-story/6077710-another-vi...
  1. Canada, E. A. (16 février 2017). Santé psychologique en milieu de travail. Source : https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/services/sante-securite/rapports/sante-psychologique.html

Soutien

Homewood Santé fournit son programme d’aide aux membres (PAM) aux avocats, parajuristes, juges, étudiants des facultés de droit ou collèges de techniques juridiques agréés de l’Ontario et candidats au processus d’accès à la profession d’avocat, ainsi qu’à leur famille. Le PAM est un programme offrant des services confidentiels financés par le Barreau de l’Ontario et LawPRO, desquels il demeure totalement indépendant. Pour en savoir plus sur le PAM, veuillez consulter le site www.monpam.com ou composer le 1 855 403-8922.

Coaching IntelliVie

Recevez de l’aide en vue de trouver une solution à bon nombre de problèmes liés au mode de vie, à la santé, à la carrière, à la garde d’enfants ou aux difficultés parentales, à l’abandon du tabac, aux finances, à la préparation à la retraite, à l’alimentation, à la gestion du poids ou à l’avancement professionnel.

Accédez à des ressources et outils personnalisés en tout temps et en tout lieu

Ouvrez une session dans la zone du site Web de Homewood SantéMC réservée aux membres afin d’y trouver en tout temps des outils, cours en ligne, articles et ressources de soutien spécialisés relatifs à la santé et au mieux-être.

Pour accéder au Programme de soutien par les pairs, composez le 1 855 403-8922 ou visitez le site www.monpam.comLe Barreau ne joue aucun rôle dans l’offre de ce service.

Explication des termes et concepts
Your Source-FR
Your Source-FR-2