Passer au contenu principal
Back to Navigation
Accueil Blogue Faites la visite d’Osgoode Hall
Faites la visite d’Osgoode Hall

Faites la visite d’Osgoode Hall

Par: Teresa Donnelly, trésorière | 31 mars 2022

Le Barreau célèbre son 225e anniversaire cette année. À cette occasion, nous raconterons quelques-uns des évènements et des jalons qui ont marqué le riche patrimoine juridique de l’Ontario, ainsi que l’importance historique d’Osgoode Hall.

J’espère que vous aimerez en apprendre sur l’histoire de nos professions par cette série de blogues autant que j’en ai eu à l’écrire. Je me trouve chanceuse d’avoir pu passer du temps à Osgoode Hall, d’abord comme conseillère puis maintenant, comme trésorière. Peu importe le nombre de fois que j’ai parcouru ses couloirs sacrés, je continue de ressentir la même reconnaissance pour avoir l’occasion de travailler dans cet édifice situé sur le terrain même où se sont pris des décisions historiques et où ont été créées les politiques qui ont façonné la loi, la prestation de services juridiques et la pratique du droit telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Avec le printemps qui s’annonce et les restrictions qui sont levées, j’ai hâte de revenir à Osgoode Hall plus régulièrement. Nommé lieu historique national du Canada, Osgoode Hall enchante les visiteurs depuis le milieu du XIXe siècle. En tant que siège de la Cour d’appel de l’Ontario, de la Cour supérieure de justice et du Barreau de l’Ontario, il est le centre de l’activité juridique du centre-ville de Toronto. C’est aussi un joyau historique et architectural. Entouré de grands arbres, de jardins paysagers luxuriants et d’une majestueuse palissade de fer, Osgoode Hall est un véritable témoin du passé, au cœur d’un environnement urbain moderne. Il n’est donc pas surprenant que, depuis le XIXe siècle, les touristes s’émerveillent devant ce lieu.

Détendez-vous et faites la visite virtuelle
Bien que la beauté de cette propriété historique puisse être mieux appréciée en personne, le Barreau a créé une application et des expositions virtuelles pour faire connaitre l’importance historique du bâtiment et des jardins. De proche ou de loin, vous pouvez voir les lieux et apprendre l’histoire d’Osgoode Hall et du patrimoine juridique de l’Ontario en faisant une visite virtuelle depuis le confort de votre foyer.

Commencez avec l’application Osgoode Hall où vous trouverez une collection croissante de visites sur des thèmes artistiques, historiques et juridiques. Vous pourrez explorer Osgoode Hall à l’intérieur et à l’extérieur, de la Grande Bibliothèque à la Grande Salle, et de l’aile des conseillers aux Jardins de la Justice McMurtry. Découvrez l’histoire de l’architecture, les portraits et bien d’autres choses encore dans cette visite complète.

Cliquez ici pour voir l’appli en ligne ou pour une expérience optimale, téléchargez les codes QR ci-dessous sur votre téléphone.

lso-qr-code-photo

lso-qr-code-universal


D’inspiration à désignation historique
Maintenant, regardez cette exposition, organisée en partenariat avec les Archives publiques de l’Ontario, pour découvrir le site d’Osgoode Hall, depuis les besoins initiaux du bâtiment, la vision de l’architecte, jusqu’à sa construction en plusieurs étapes et son exécution. Cette exposition est la quintessence de la façon dont l’une des structures historiques les mieux préservées et les mieux documentées de l’Ontario a vu le jour. Cliquez ici pour voir l’exposition.

Front elevation - Osgoode Hall
Osgoode Hall, élévation avant, juin 1855
Hopkins, Lawford et Nelson
Collection J. C. B. et E. C. Horwood
Code de référence : C 11-483-0-1, 453(5)
Archives publiques de l’Ontario

Visiter Osgoode Hall dans les années 1800
Lorsque vous aurez terminé votre exploration virtuelle moderne d’Osgoode Hall, nous vous invitons à le visiter à travers les yeux d’un visiteur de 1879.

Lorsque l’avocat montréalais John Monk visita Toronto au début de juin 1879, il écrit à sa femme pour lui parler de son séjour à Osgoode Hall. Qualifiant le bâtiment de magnifique, qui « ferait honneur à n’importe quel pays », le récit de Monk sur son séjour à Osgoode Hall est un regard perspicace et divertissant sur le tourisme au XIXe siècle. Cliquer ici pour voir l’exposition.

Osgoode-hall-postcard
Carte postale d’Osgoode Hall de 1912
Archives du Barreau de l’Ontario

Les jardins d’Osgoode Hall
Les bâtiments historiques d’Osgoode Hall ne sont pas les seuls lieux qui méritent une visite. Dès 1828, lorsque le Barreau du Haut-Canada a acheté le terrain de six acres pour s’y construire, la création de terrains paysagers invitants était au cœur de la vision globale d’Osgoode Hall. En fait, lorsque le Barreau a acheté le terrain, c’était en partie pour que les étudiants en droit puissent prendre l’air et faire de l’exercice.

La palissade de fer
L’endroit a changé au fil du temps, mais demeure un lieu de prédilection pour les habitants du centre-ville à la recherche d’air frais et d’espaces verts. Tous les jours, on peut voir des gens se promener ou se détendre sous l’un des grands arbres sur la pelouse. L’espace est entouré d’une clôture en fer, ou « palissade de fer », comme on l’appelle, et de ses célèbres portails à chicane. L’origine de ces portes fait souvent l’objet de contes de fées de la part des guides touristiques et des chauffeurs de taxi, avec des théories allant de la protection du bétail à la prévention des invasions potentielles.


Osgoode Hall, palissade de fer et clôture [ca. 1856]-1866
Collection J. C. B. et E. C. Horwood
Code de référence : C 11-702-0-3(649)
Archives publiques de l’Ontario, AO9130


lso-kissing-gate

Votre curiosité vous pousse à connaitre les véritables origines des portails à chicane? Apprenez-en davantage sur l’histoire de cette palissade de fer emblématique et séparez la réalité de la fiction en effectuant une visite virtuelle sur l’application Osgoode Hall.

Explication des termes et concepts
Navigating the Licensing Process - FR
Navigating the Licensing Process - FR