Passer au contenu principal
Back to Navigation
Accueil Blogue Mois national de l’histoire autochtone et Journée nationale de la solidarité autochtone
Mois national de l’histoire autochtone et Journée nationale de la solidarité autochtone

Mois national de l’histoire autochtone et Journée nationale de la solidarité autochtone

Par: Teresa Donnelly, trésorière | 10 juin 2021

Juin est le Mois national de l’histoire autochtone et le 21 juin est la Journée nationale de la solidarité autochtone. C’est l’occasion pour tous les Canadiens et Canadiennes, qu’ils soient autochtones ou non, de méditer et de se renseigner sur l’histoire et les sacrifices des peuples autochtones, inuits et métis, qui vivent sur ce territoire depuis plus de cent siècles, et de célébrer leur patrimoine unique, leurs diverses cultures et leurs longues traditions.  

Souligner le Mois national de l’histoire autochtone et la Journée nationale de la solidarité autochtone est particulièrement émouvant si l’on considère la récente nouvelle tragique des 215 enfants autochtones qui ont perdu la vie dans l’ancien pensionnat de Kamloops. Cette récente découverte est un autre rappel douloureux des séquelles causées par les pensionnats au Canada. Depuis le milieu du XIXe siècle et jusqu’en 1996, plus de 150 000 enfants autochtones ont été envoyés dans 139 pensionnats autochtones dans tout le pays. Pendant plus d’un siècle, l’objectif des fonctionnaires et des missionnaires était d’assimiler les enfants autochtones et le seul moyen d’y parvenir était de les séparer de leurs parents et de leur communauté d’origine.  

Bien que le gouvernement du Canada ait présenté des excuses officielles pour le système des pensionnats en 2008, l’héritage néfaste de ces écoles se perpétue encore aujourd’hui. Les Autochtones sont plus susceptibles que les autres Canadiens de vivre dans la pauvreté, d’être en mauvaise santé et de mourir plus tôt, de voir leurs enfants appréhendés par les organismes de protection de l’enfance et d’être emprisonnés. La disparition de nombreuses langues autochtones et l’érosion des traditions culturelles trouvent également leur origine dans les pensionnats.

Nous avons tous un rôle à jouer, individuellement et collectivement, pour combattre le racisme systémique et la discrimination raciale et construire une société équitable et juste pour tous. La récente tragédie dévastatrice met en lumière le travail important que le Barreau doit effectuer, en collaboration avec le Groupe consultatif autochtone, à l’égard de la mise en œuvre du Cadre autochtone du Barreau et des recommandations du comité d’examen sur les processus d’audience et de règlementation touchant les peuples autochtones. Il est impératif que le Barreau continue à soutenir la mise en œuvre des appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation. Il s’agit d’une partie essentielle de notre travail sur l’égalité, la diversité et l’inclusion.

Assurer l’égalité, la diversité et l’inclusion au sein des professions juridiques est une composante fondamentale du mandat du Barreau — assurer la diversité des professions juridiques favorise non seulement l’intérêt public, mais aussi l’accès à la justice.

L’un des principaux objectifs du processus de réconciliation est de sensibiliser et de renseigner le public sur l’oppression et la discrimination dont les peuples autochtones sont victimes depuis des siècles. En tant que trésorière, j’ai eu le privilège de collaborer étroitement avec de nombreux collègues et professionnels du droit inuits, métis et des Premières Nations. Je suis reconnaissante d’avoir eu l’occasion d’en apprendre davantage sur l’héritage du racisme et du colonialisme dans nos institutions, grâce à ces interactions et à mon engagement auprès des membres autochtones du Barreau, du Comité sur l’équité et les affaires autochtones et du Groupe consultatif autochtone.

Je vous invite au programme du Barreau soulignant le Mois national de l’histoire autochtone et la Journée nationale de la solidarité autochtone, dans le cadre de nos activités d’éducation juridique en équité. L’évènement de cette année aura lieu en ligne le 22 juin de 17 h à 18 h 30. Le programme présentera des allocutions et des réflexions, des leçons des ainés et des performances culturelles exprimant la richesse des peuples des Premières Nations, inuits et métis. Pour en savoir plus sur le programme et pour vous inscrire, allez au lien suivant : https://lso.ca/nouvelles-et-evenements/evenements/evenements-2021/mois-national-de-l’histoire-autochtone-et-journee-nationale-de-la-solidarite-autochtone-2021

À l’occasion de la célébration du Mois national de l’histoire autochtone et de la Journée nationale de la solidarité autochtone, j’invite chacun d’entre vous à prendre le temps de réfléchir aux moyens de poursuivre la réconciliation avec les peuples autochtones et de célébrer l’histoire, les traditions et les contributions quotidiennes exceptionnelles des peuples des Premières Nations, inuits et métis à ce pays.

Explication des termes et concepts
Your Source-FR
Your Source-FR-2