Passer au contenu principal
Back to Navigation
Accueil Blogue Réflexions sur mon premier mandat de trésorière du Barreau
Réflexions sur mon premier mandat de trésorière du Barreau

Réflexions sur mon premier mandat de trésorière du Barreau

Par: Teresa Donnelly, trésorière | 23 juin 2021

Alors que j’entame mon second mandat en tant que trésorière du Barreau de l’Ontario, je tiens à remercier tous les titulaires de permis, les conseillers élus et le personnel du Barreau, les intervenants du secteur de la justice et nos partenaires d’avoir travaillé avec moi sur des dossiers importants pour les professions juridiques et le public de l’Ontario au cours de l’année écoulée. À l’aube de mon second mandat, je réfléchis à certaines de mes principales activités depuis que je suis devenue trésorière en juin 2020. Je pense notamment à la réponse aux effets de la pandémie de COVID-19, à l’engagement des professions juridiques, particulièrement l’importance de la santé mentale et du bienêtre, et à la promotion de l’égalité, de la diversité et de l’inclusion dans les professions juridiques.

Pandémie de COVID-19

Les effets profonds de la pandémie de COVID-19 ont éclipsé une grande partie de l’année 2020. Cependant, le Barreau, sous la direction de la chef de direction Diana Miles et avec le soutien du Conseil et du personnel, a réussi à relever ces défis sans précédent. Comme de nombreuses organisations dans le monde, nous avons été à la hauteur de la situation, en agissant rapidement pour protéger les employés, les titulaires de permis et les membres du public, et nous avons adopté un nouveau mode de travail. Grâce à l’utilisation des technologies de vidéoconférence et d’autres formes de collaboration numérique, nous avons fait en sorte que le Barreau continue de remplir son mandat de règlementation des avocats et des parajuristes de l’Ontario dans l’intérêt du public.

Depuis le début de la pandémie, le Barreau a répondu aux besoins des membres et du public en développant et en mettant à jour plus de 70 questions en ligne pour répondre aux nouveaux défis de gestion de la pratique découlant de la pandémie de COVID-19. Ces questions sont hébergées dans la section sur la COVID-19 sur notre site Web, qui a été vue plus de 1,4 million de fois depuis son lancement en mai 2020. Nous avons également apporté notre soutien aux titulaires de permis ayant des questions spécifiques par le biais de notre Ligne d’aide à la gestion de la pratique, fourni des conseils grâce au Réseau d’encadrement de la pratique, et développé une série de programmes de FPC complémentaires pour aider les titulaires de permis à gérer leurs pratiques pendant la pandémie.

Nous avons aussi épaulé nos membres en ce qui a trait aux exigences règlementaires. Pour les heures de FPC, le Barreau a supprimé la limite maximale de six heures qui s’appliquait au visionnement d’un programme archivé sans collègue, à l’enseignement et à la rédaction professionnelle. Nous avons reporté le retrait du paiement de la cotisation annuelle pour les membres inscrits au régime de paiements mensuels ; nous avons retardé les suspensions administratives et les frais de retard et nous avons approuvé une option de report de la cotisation annuelle en raison de la COVID-19 afin de permettre aux titulaires de permis admissibles ayant subi un impact financier important en raison de la pandémie de reporter leur cotisation annuelle de 2021.

Pour les candidats du processus d’accès à la profession, nous sommes passés d’un modèle traditionnel, en personne et sur papier, à un modèle de prestation des examens en ligne, surveillés à distance. Depuis le 11 juin 2021, nous avons fait passer avec succès plus de 10 819 examens individuels en ligne pour l’obtention d’un permis d’avocat ou de parajuriste. Nous avons également procédé à des admissions administratives continues afin que les titulaires de permis puissent commencer leur carrière professionnelle sans délais.

Activités d’information

La consultation des membres du Barreau a été une priorité pour moi, dans mon rôle de trésorière. Les titulaires de permis sont des partenaires importants pour nous en ce qui concerne la réalisation de nos priorités et initiatives stratégiques. Le dialogue avec les avocats, les parajuristes, les étudiants en droit et les candidats parajuristes m’aide à comprendre comment le Barreau peut assurer un soutien approprié aux membres et les défis auxquels ils et elles font face.

Au cours de la dernière année, j’ai fait des présentations dans 38 cabinets et associations d’avocats et de parajuristes ; 35 facultés de droit et collèges de parajuristes ; 11 évènements de la série d’éducation juridique en équité organisée par le Barreau ; 11 tables rondes régionales et sectorielles organisées par le Barreau, et j’ai présidé trois cérémonies de remise de prix, pour un total de 98 engagements. Ces chiffres ne tiennent pas compte des innombrables réunions et activités individuelles auxquelles j’ai participé ni des programmes de FPC, comme le sommet sur la santé mentale et les programmes de 12 minutes pour les parajuristes. Toutes ces activités d’information ont été de merveilleuses occasions de créer des liens, de partager des renseignements et des mises à jour et d’apprendre les uns des autres.

Santé et bienêtre mentaux

En tant que trésorière, reconnaitre et soutenir la santé mentale et le bienêtre des avocats, des parajuristes et des étudiants est une priorité pour moi. En tant que professionnels du droit au service des autres, notre travail peut poser de réels défis à notre santé mentale et à notre bienêtre. Pour de nombreux praticiens du droit, la pandémie a multiplié ces défis. Nous sommes nombreux à nous sentir isolés, dépassés et anxieux. 

Il est important de noter que le Programme d’aide aux membres (PAM) constitue un soutien et une ressource clés pour les titulaires de permis du Barreau, les étudiants en droit, les candidats parajuristes, les candidats du processus d’accès à la profession et les membres admissibles de leur famille. Le PAM offre aux membres une gamme complète de services professionnels, gratuits et confidentiels, y compris des services de counseling, du soutien par les pairs, des services de gestion de crise, ainsi que des ressources interactives en ligne. Bien qu’il soit financé par le Barreau et LAWPRO, il est indépendant et confidentiel.

Pour en savoir plus sur ces ressources et services de soutien, je vous encourage à consulter le site Web du Barreau au LSO.ca/VotreSource et de partager cette information dans vos réseaux et vos canaux de communication.

En mai, j’ai coprésidé le premier sommet du Barreau sur la santé mentale des professionnels du droit, qui est disponible sur demande. Le sommet a donné aux participants l’occasion d’entendre directement des professionnels du droit ayant éprouvé des problèmes de santé mentale expliquer comment ils ont abordé ces questions dans leur vie professionnelle. Le programme est gratuit pour les titulaires de permis et les membres du public et donne droit à un maximum de huit heures de professionnalisme en EDI. 

Bien que notre travail nous expose à un risque plus élevé que le grand public d’éprouver des problèmes de santé mentale, comme l’anxiété, le stress, la dépression et la dépendance, nous n’avons pas une compréhension claire, actuelle et fondée sur des preuves des problèmes de santé mentale et de dépendance auxquels sont confrontés les avocats, les parajuristes et les étudiants en droit/parajuristes en Ontario ou au Canada. 

En juin, la Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada et l’Université de Sherbrooke, en collaboration avec les barreaux provinciaux et l’Association du Barreau canadien, ont lancé une étude nationale sur le bienêtre. L’étude nous fournira des données nationales, afin que les barreaux canadiens comprennent mieux les problèmes auxquels sont confrontés les professionnels du droit, et que toute recommandation visant à les résoudre soit fondée sur des preuves. L’étude comprend une enquête nationale à laquelle, je l’espère, les avocats, parajuristes et étudiants admissibles répondront dès que possible. Pour en savoir plus, lisez mon récent billet sur le soutien au bienêtre mental des professionnels du droit.

Égalité, diversité et inclusion

Assurer l’égalité, la diversité et l’inclusion au sein des professions juridiques est un élément fondamental du mandat du Barreau. Assurer la diversité permet non seulement de promouvoir l’intérêt public, mais aussi de favoriser l’accès à la justice. Au cours de la dernière année, en tant que communauté, nous avons été témoins d’un certain nombre d’actes de haine, de racisme et de discrimination. Le racisme et la discrimination minent la justice et la primauté du droit. En tant que professionnels du droit, nous avons des responsabilités en ce qui concerne la poursuite de la justice. En tant que trésorière, je m’engage à prendre des initiatives en faveur de l’égalité, de la diversité et de l’inclusion, et à combattre l’homophobie, la biphobie, la transphobie, le racisme antiautochtone, antiasiatique, antinoir, l’islamophobie, l’antisémitisme, ainsi que la violence, la discrimination et le racisme sous toutes leurs formes. 

Mon prochain mandat

Je suis honorée de remplir un nouveau mandat de trésorière et je suis reconnaissante envers mes collègues conseillers de m’avoir accordé leur confiance. Nous avons accompli beaucoup de choses ensemble au cours de l’année écoulée et, pour ma part, j’aborde la saison estivale avec un optimisme renouvelé pour l’avenir.

Je vous invite à poursuivre cette conversation, à participer aux consultations et aux activités du Barreau, notamment la Consultation sur la compétence qui commence le 23 juin et se termine le 30 novembre 2021, à visiter notre site Web pour en apprendre davantage et pour accéder à nos nombreuses ressources, à suivre les activités du Conseil et à regarder la diffusion de ses réunions sur le Web, à nous faire part de vos commentaires, à lire notre infolettre des titulaires de permis, à nous suivre sur les médias sociaux et à m’écrire à Treasurer@LSO.ca pour planifier une visite virtuelle de votre cabinet, association, collège parajuridique ou faculté de droit.

Passez un bel été en détente et en sécurité! Au plaisir de reconnecter à l’automne!

Explication des termes et concepts
Your Source-FR
Your Source-FR-2