Passer au contenu principal
Back to Navigation
Accueil Nouvelles Le Barreau présente un doctorat honorifique au survivant de l’Holocauste Max Eisen

Le Barreau présente un doctorat honorifique au survivant de l’Holocauste Max Eisen

24 novembre 2020

Lors de la réunion du Conseil du 27 novembre 2020, le Barreau de l’Ontario présentera un doctorat en droit (LLD) honorifique à l’auteur, conférencier, survivant de l’Holocauste et éducateur Tibor « Max » Eisen.

Vous pouvez voir la webémission sur demande. La présentation de M. Eisen commence à 1:14.

Le Barreau décerne chaque année un doctorat honorifique à des personnes qui se sont distinguées par leurs réalisations exceptionnelles en ce qui concerne la profession juridique, la primauté du droit ou la cause de la justice.

« Je suis honorée de pouvoir conférer à Max Eisen le titre de docteur en droit honoris causa en reconnaissance de son dévouement inlassable à partager avec les Canadiens de tous âges son expérience en tant que survivant de l’Holocauste et les leçons à en tirer, a déclaré Teresa Donnelly, trésorière du Barreau de l’Ontario. Ayant courageusement témoigné en Allemagne lors du procès de deux anciens gardes d’Auschwitz et ayant, pendant plus de 20 ans, sensibilisé étudiants, fonctionnaires et dirigeants communautaires à l’Holocauste, il a démontré son engagement en faveur de la justice et de la primauté du droit qui nous sert à tous de modèle. »

Né en Moldavie, en Tchécoslovaquie, dans une famille juive orthodoxe, M. Eisen avait deux frères et une petite sœur. L’année de ses dix ans, la Hongrie occupe la Slovaquie et en 1944, sa famille est déportée à Auschwitz-Birkenau où la plupart des membres de sa famille sont immédiatement tués dans des chambres à gaz.

M. Eisen, son père et son oncle font des travaux forcés, mais deux mois plus tard, son père et son oncle sont sélectionnés pour des expériences, et n’ont jamais été revus. M. Eisen survit au camp de travail d’Auschwitz en partie grâce à l’héroïsme d’un membre de la résistance polonaise, le Dr Tadeusz Orzeszko, qui a pitié de lui et l’engage pour l’assister dans des opérations.

Il survit aux camps de concentration et à la marche de la mort vers Mauthausen, Melk et Ebensee en janvier 1945. Il est libéré par le 761e bataillon de chars américain Black Panther le 6 mai 1945. Finalement, il retourne en Tchécoslovaquie où il passe trois ans dans un orphelinat.

M. Eisen est arrivé à Québec en octobre 1949 puis s’est installé à Toronto, où il vit depuis. Il a épousé Ivy Cosman, avec laquelle il a deux enfants, deux petits-enfants et trois arrière-petits-enfants.

M. Eisen a participé activement à 18 reprises à la Marche des Vivants avec des milliers d’étudiants et d’étudiantes – un programme éducatif annuel qui amène des étudiants et des étudiantes du monde entier en Pologne pour marcher en silence d’Auschwitz à Birkenau lors de la Journée de commémoration de l’Holocauste.

Ses mémoires, By Chance Alone, décrivent ses expériences en tant que survivant des camps de concentration. Il continue de voyager au Canada et à l’étranger pour donner des conférences sur sa vie aux étudiants, aux professeurs et au grand public. Pour de plus amples renseignements sur M. Eisen, veuillez consulter son site Web.

Explication des termes et concepts
Your Source-FR
Your Source-FR-2